entre ici et demain, Marseille

entre ici et demain

entre ici et demain

2008-2009

dispositif ‘’Ecole ouverte’’

école élémentaire Hozier et collège Jean-Claude Izzo

La Joliette – Marseille

intervenantes Oscura : Gisèle Lafforgue, Elisa Towns

L’association Oscura a mené le projet sténopé "entre ici et demain" en 2008 et 2009, avec le collège Jean-Claude Izzo et l’école Hozier. Les 2 établissements sont situés sur un territoire en mutation : la zone urbaine sensible Joliette-Arenc. Les restructurations liées à Euroméditerranée et l’avenir auquel on destine le quartier éprouvent la résistance de son tissu social et culturel. Le collège, l’école, les élèves et les habitants n’échappent pas à cette fragilisation.
C’est pourquoi l’acquisition des bases de la photographie sténopé comme moyen de démocratisation culturelle et la transmission des savoirs et expériences comme acte citoyen garant d’une culture partagée ont été au cœur du projet.

Les 2 parties de l’action (initiation-transmission) se déroulent dans le cadre du dispositif "Ecole ouverte".

En avril, les 2 intervenantes d’Oscura initient un groupe de collégiens ainsi que leur professeur de géographie, Clément Boutin à la pratique du sténopé. Après la cour de l’école, les boîtes s’ouvrent sur le port de la madrague de Montredon et ses habitués. Mais les différents chantiers d’Euroméditerranée sont le cadre principal de l’atelier. En observant les enfants et leurs boîtes des ouvriers, des commerçants, des passants et des parents (re) découvrent le vieux principe de la chambre noire. Parfois, ils suivent le groupe dans le laboratoire improvisé et assistent au développement de l’image.
A l’issue de cette première session une exposition des photos est installée dans le hall du collège. Les élèves de l’atelier se chargent naturellement de guider leurs camarades et de répondre aux questions portant les images.
Puis Oscura sollicite la participation d’une classe de CM2 de l’école Hozier et celle de leur enseignant, Bruno Giry-Favard. En effet, avec cette école, le collège mène une réflexion concertée sur les moyens à mettre en œuvre pour appréhender la transformation de l’environnement des deux établissements.
En octobre, 6 élèves du collège se font alors passeurs d’images auprès de 6 CM2 et soutiennent leurs premiers pas dans la découverte et la pratique de l’outil sténopé.
En novembre, la sensibilisation au sténopé par les enfants du CM2 à l’ensemble de leurs camarades (en classe de mer sur l’île du Frioul) et aux adultes présents entérine cette volonté de transmission à un public non averti. Bruno Giry-Favard organise un accrochage des images réalisées.

L’exposition qu’a présenté La Minoterie donnait à voir ce travail d’éducation par l’image mené avec et par les élèves. Elle fut à la fois un aboutissement et une étape dans un projet plus vaste et dont l’ambition est de favoriser les échanges entre les élèves et les habitants du quartier. En ce sens, elle témoignait de la pertinence d’étendre l’expérience à d’autres ’’ici’’, ayant pour horizon un devenir en mouvement perpétuel.

La Caisse des dépôts et Consignations a financé une partie du projet.

Collège JC Izzo (initiation)


| 1 | 2 |

Hozier avec JC Izzo (transmission)


| 1 | 2 |