Les Iris - Bourg les Valence

Chambres noires aux Iris, Bourg les Valence

Partenaire : service de prévention spécialisée de Bourg les Valence, pôle animation et cohésion sociale

Interlocuteur : Romain Thobois, médiateur numérique, espace multimédia itinérant

Date de déroulement : 21-25 juillet 2014

Lieu  : Adoma, résidence les Iris

C’est pour enrichir les ateliers Regards bourcains et explorer une autre façon de faire des images que Romain Thobois nous a contacté par le biais du site vuesimprenables.com.

Romain était le médiateur numérique de Bourg les Valence. Avec les ateliers Regards bourcains et l’espace multi média itinérant (EMI), il allait à la rencontre des habitants et les accompagnait dans l’acquisition et l’utilisation des outils numériques.
C’est ainsi que dans le cadre de l’EMI sont nés des projets où l’image numérique croisait autant la sérigraphie que la vidéo, le dessin ou le photomontage.

Le projet sténopé a été mis en place dans le quartier Adoma/résidence les Iris.

Outre Annie, Christiane, Julienne, Heinrich et Enzo, une quinzaine de résidents, adultes et jeunes bourcains ont participé au projet.
L’idée de départ était d’imaginer un dépliant touristique du quartier, à l’image de ceux disponibles dans les offices de tourisme.

Au fur et à mesure des rencontres et des aspirations des uns et des autres, l’intention s’est déplacée vers la réalisation d’une carte de géographie subjective.
Les participants ont dû se mettre d’accord sur les points de repère emblématiques du quartier et sur ses délimitations. Ils ont représenté ces éléments sur un carton d’emballage de frigo de format XXXXL.

Ensuite, chaque petit groupe a commencé de tracer le parcours qu’il avait suivi pour réaliser son image.

Chaque groupe avait sa légende (rond vert, trait noir, point bleu, etc.).
Sur le parcours, il glanait des éléments qu’à son retour, il disposait sur le tracé. Feuilles, vagabondes, bouts de papier, capsules et tessons de bouteilles ont ainsi reconstitué l’environnement de chaque prise de vue.
Il fixait les photos sur la carte, à l’endroit supposé, au fur et à mesure qu’il les réalisait.

En y apportant sa touche, chaque participant s’est plu à bâtir ce monde parallèle et à s’y projeter. Pour agrémenter la carte, des vases et du mobilier urbain miniature ont été bricolés, des parterres de fleurs et des arbres dessinés.

Chacun a mis sa part de créativité, a pris sa part de responsabilité, sans s’imposer. Tous ont contribué à l’existence de cette carte en tant qu’espace collectif respectueux de l’individuel.
C’est cette carte qui a été présentée le jour de la restitution.

Romain avait très bien préparé le terrain. Il a su nourrir en amont l’entrain, la curiosité et l’imagination de celles et ceux qui allaient devenir les acteurs du projet.
Son investissement a été total avant, après et d’un bout à l’autre de l’atelier.

En janvier 2015 le contrat de Romain n’a pas été renouvelé et le poste a été supprimé. L’espace multi média itinérant que la mairie n’a pas maintenu était pour certains résidents à mobilité réduite le seul lieu de ressourcement et de vie sociale.

Le site regardsbourcains n’existe plus. Le travail réalisé dans le cadre de l’EMI avec les habitants depuis 4 ans n’est plus accessible sur internet.